vendredi 12 mai

PASSE NAVIGO : CIRCULEZ! VOUS ETES FICHES

mapmetroJe m'étais pourtant promis de réserver ma chronique du vendredi à des sujets légers, histoire de glisser en douceur vers le week end. Seulement voilà, je ne pouvais pas lâcher mon clavier cette semaine sans vous parler de cette petite révolution qui va prochainement toucher les usagers des transports en commun d'Ile-de-France.

A compter du 20 mai prochain, exit le coupon cartonné de la carte orange. Sur décision unilatérale du STIF (Syndicat des Transports d'Ile-de-France), les franciliens vont devoir opter pour son équivalent électronique, la fameuse carte à puce Navigo. Pour les non parisiens, ce système est sensé simplifier la vie des clients de la RATP et de la SNCF (plus besoin de sortir le coupon de son porte-carte, un passage au-dessus d'une cellule, bip, le portillon du métro s'ouvre), et par la même occasion éviter les files d'attente aux guichets lors du rechargement de ce passe miraculeux.

Où est le problème? Ce système est formidable non? D'ailleurs il suffit de faire le tour du web ou de la presse en général, que des commentaires enthousiastes, pas un poil qui dépasse dans ce concert de louanges à la gloire du progrès technologique. Permettez-moi donc d'émettre une objection.

Carte à puce... Le passe Navigo est une preuve de plus de notre passivité vis-à-vis d'une société qui impose progressivement aux citoyens un système de surveillance permanente. Avec Navigo, c'est le suivi en temps réel de l'usager. Un bip, vous êtes fichés. Bien-sûr un tel système ne va pas servir à ça, encore. Ce qui me déplait, c'est la multiplication de procédés qui, insidieusement, s'attaquent aux droits des individus et à leur liberté. Passeport électronique, biométrie, vidéosurveillance, un arsenal qu'Orwell se serait sans doute empressé de dénoncer s'il avait écrit 2053 au lieu de 1984.

Si je dénonce le passe Navigo, c'est qu'il nous transforme en produit de supermarché, le code-barre en moins. Et encore. On peut très bien imaginer que dans un avenir proche nous soyons tous équipés d'une puce sous-cutanée. Celle-ci est déjà utilisée au Baja Beach Club de Barcelone (une discothèque) pour permettre à ses clients VIP de payer leurs consommations. Très fun non? Imaginez maintenant cette puce "chargée" d'informations personnelles telles vos données biologiques, sociales, bref toute votre vie sur circuit imprimé. Comment ces données seront-elles utilisées? Et par qui? Comment dire non à un système qui, comme le Navigo, deviendrait obligatoire? Il vraiment temps d'ouvrir le débat sur ces questions.

Posté par gorgoh à 13:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur PASSE NAVIGO : CIRCULEZ! VOUS ETES FICHES

  • Pour ma part, si un jour je ne peux faire autrement que de prendre leurs sonde traqueuse d'individus je promets de frauder chaque fois que cela sera possible en ne validant pas chacun de mes passages avec le pass navigo. A quant la sonde dans le cul !!!!!!!!!!

    Posté par kgool, mardi 02 janvier à 14:10 | | Répondre
Nouveau commentaire